Aide à domicile : améliorer les conditions de travail et prévenir l'usure professionnelle des travailleurs

Publié le 28/05/2024

L’Anact lance un appel à projets dédié au secteur de l'aide à domicile pour soutenir des actions en faveur de l'inclusion, de la prévention de l'usure professionnelle et dans le but d'améliorer l'attractivité des métiers et la performance des structures. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 20 septembre. 

L’Anact lance un appel à projets dédié au secteur de l'aide à domicile pour soutenir des actions en faveur de l'inclusion, de la prévention de l'usure professionnelle et dans le but d'améliorer l'attractivité des métiers et la performance des structures. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 20 septembre. 

Bien que doté d'un sens au travail évident et d'un lien social transgénérationnel fort, le secteur de l'aide à domicile peine à recruter et fidéliser ses salariés. Trop souvent considérés comme invisibles et pas suffisamment reconnus, les métiers du secteur ont tendance à souffrir d'une mauvaise image : activité contraignante sur le plan des conditions de travail, difficile sur les plans physique, psychique et émotionnel, surcharge de travail, postes peu qualifiés et précaires, salariat masculin sous représenté... Le maintien durable en emploi des aides à domicile est un sujet incontournable pour un secteur qui veut garder ses travailleuses et travailleurs et leur offrir des possibilités d'évolution en matière de parcours professionnel. Les enjeux liés à l'intégration des nouvelles recrues et à l'organisation du travail représentent de véritables leviers d'attractivité des métiers du secteur. 

Quels sont les projets attendus, objectifs et destinataires ?

Pour accompagner la profession, l'Anact lance un appel à projets pour soutenir des démarches favorisant l'organisation du travail, la prévention de l'usure professionnelle et l'adaptation des modes de management. Les projets attendus devront abordés les questions de prise en compte des personnes dans leurs spécificités, leur intégration dans l'emploi ainsi que leur montée en compétence mais aussi permettre de poser les conditions d’une prévention de l’exclusion et de l’usure professionnelles pour toutes et tous. Ces accompagnements, potentiellement différenciés, peuvent concerner les nouvelles recrues comme celles en poste depuis plusieurs années.

A venir à partir du 30 mai >> la note de l'appel à projets 

Les projets attendus devront :

  • assurer l’inclusion des nouvelles et nouveaux salariés et/ou de lutter contre l’exclusion professionnelle, en s’appuyant notamment sur une démarche de prévention des risques professionnels : en agissant sur les causes ou en engageant toute action destinée à repérer et enrayer les dysfonctionnements par une approche globale du travail ;
  • s’appuyer sur un dialogue professionnel de qualité pour faire émerger des réponses en prise avec la réalité du travail réalisé ; 
  • tenir compte de l’égalité femmes/hommes, par exemple en travaillant autour des représentations du métier chez les salariés et les bénéficiaires. 

Les projets qui seront déployés devront être à destination (critères cumulatifs) :

  • d’une ou plusieurs structures d’aide à domicile, quelle que soit leur forme juridique
  • dotée d’une relation employeur/salarié(s) permettant la participation des salariés et/ou de leurs représentants. 
  • ayant un projet visant la population des aides à domicile. Le personnel administratif, de direction, ou des services-support d'une structure pourront être intégrés aux projets mais en cibles secondaires. 

Qui peut être porteur de projets ?

  • Une structure ou association de moins de 300 salariés.
  • Un acteur-ressource ou relais des structures du secteur de l'aide à domicile. 
  • Une branche professionnelle : une seule structure sera désignée pour représenter la branche en tant que porteur de l’appel à projets (service à la personne). 

Comment candidater ? 

Les porteurs de projets devront compléter un dossier et saisir en ligne leur demande de subvention avant le 20 septembre 2024 en utilisant les liens ci-dessous selon le type de dossier déposé :

A venir à partir du 30 mai >> la note de l'appel à projets 

Calendrier :

  • Date de lancement de l’AAP : 30 mai 
  • Date limite de dépôt des dossiers : 20 septembre
  • Enveloppe financière affectée à l’opération : 800 000 €

Aller plus loin 

•    Un webinaire de présentation est organisé le 30 mai à 11h15

Participer au webinaire

 

En lien avec ce sujet

lire la suite
Image
Améliorer les plannings dans le secteur des services à la personne : témoignages vidéos

Témoignages vidéo : ils ont amélioré les plannings dans le secteur des

Publication

Témoignages vidéo : ils ont amélioré les plannings dans le secteur des

lire la suite
Image
Services à la personne - Plannings dans l'ADMR Tournay

Améliorer les plannings dans le secteur des services à la personne et

Article

Améliorer les plannings dans le secteur des services à la personne et

lire la suite
Image
Mettre en place une démarche de Qualité de vie au travail dans une structure du secteur des services à la personne (SAP) - Guide pratique et témoignages occitans

Mettre en place une démarche de Qualité de vie au travail dans une str

Publication

Mettre en place une démarche de Qualité de vie au travail dans une str

lire la suite
Image
Guide d'autodiagnostic de la qualité de l'emploi dans les services à la personne

Guide d'autodiagnostic de la qualité de l'emploi dans les services à l

Publication

Guide d'autodiagnostic de la qualité de l'emploi dans les services à l