Métiers en tension et difficultés de recrutement dans le BTP en Occitanie

Publié le 10/01/2020
Métiers en tension et difficultés de recrutement dans le BTP en Occitanie

Métiers en tension et difficultés de recrutement dans le BTP en Occitanie

Auteur(s) :
Aract Occitanie
La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée
Nombre de pages :
20

La région Occitanie connait une augmentation des difficultés de recrutement déclarées par les employeurs alors même que le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi reste à un niveau élevé malgré une baisse ces derniers mois. Dans le même temps, la région Occitanie se caractérise par le dynamisme des créations d’emploi, en étant la 2ème région de France la plus créatrice d’emplois (hors Ile de France). Ce paradoxe fait la singularité de l’Occitanie en matière d’emploi.

L’inadéquation entre l’offre et la demande d’emploi en Occitanie pose de nombreuses questions, notamment sur les métiers, les secteurs et les territoires présentant des difficultés de recrutement. Une étude a donc été commandée en septembre 2018 au Carif-Oref Occitanie et à Pôle Emploi afin d’identifier et de localiser les métiers en tension et les offres d’emplois non pourvues en Occitanie en vue de rechercher des solutions pour mieux répondre aux besoins en compétences des entreprises. Le secteur du BTP a été identifié comme particulièrement impacté par ces problèmes de recrutement.

Une journée de travail collaboratif avec les principaux acteurs de l’emploi et de la formation en région a eu lieu le 4 juillet dernier au CFA BTP de Lézignan Corbières et a rassemblé 44 personnes. Elle avait pour objectif de partager les constats et les enjeux sur les difficultés de recrutement mis en lumière par l’étude, puis d’identifier de nouvelles actions à construire ensemble, de nouvelles manières de faire. Les débats ont duré toute la journée et ont été très riches.

Cette synthèse présente l’ensemble des travaux et des pistes d’actions évoquées. Elles ne relèvent pas toutes des compétences du Conseil régional, mais néanmoins ouvrent des pistes de réflexion pour de futurs partenariats.