Synthèse du rapport d’évaluation : premiers clusters sociaux QVT dans les établissements de santé

Publié le 11/12/2019
Synthese evaluation 2016 cluster QVT EMS

Synthèse du rapport d’évaluation : premiers clusters sociaux QVT dans les établissements de santé

Auteur(s) :
Haute autorité de santé (HAS)
Ministère des affaires sociales et de la santé (Direction générale de l'offre de soins)
Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact)
Nombre de pages :
7

La démarche des clusters sur la qualité de vie au travail dans les établissements de santé mise en place en 2016, s'est conclue en 2107.

De manière générale, il apparaît que l’existence d’un climat social dégradé dans un établissement ne favorise pas le lancement d’une expérimentation QVT aux retombées positives. Une démarche QVT ne pourra être développée de façon effective dans un milieu où les espaces de régulation conjointe et de discussion se sont rétractés, séparant progressivement l'encadrement des équipes opérationnelles. A ce titre, le rôle de la direction est essentiel en ce qu’elle permettra aux agents en charge de l’expérimentation de s’exprimer et être force de proposition. Le représentant du personnel est également un acteur-clé dans le dispositif.

Enfin, une vigilance particulière devra être accordée à la solidité et la représentativité des acteurs impliqués dans le projet ainsi qu’au turn-over des personnels engagés qui ne permet pas l’installation d’une démarche QVT sur le long terme.

Aujourd’hui, l’importance de l’accompagnement déployé par les ARACT au sein des établissements montre que la pérennité de ces démarches n'est pas encore assurée. La présence d’un intervenant extérieur capable de soutenir et relancer le projet reste indispensable. Néanmoins, la deuxième vague d’expérimentation montre une mobilisation générale des acteurs dans la démarche et des retombées positives encourageantes.

Mots clés :