Une démarche pour mesurer la satisfaction des salariés (GPS)

Publié le 06/03/2019

Avec la démarche Gestion des Perspectives Sociales (GPS), les entreprises et les administrations disposent d’un outil simple et abordable d’évaluation de la satisfaction des salariés au travail.

De quoi s’agit-il ?

La démarche Gestion des Perspectives Sociales (GPS) est un outil d’évaluation de la satisfaction des salariés au travail. Plus précisément, il s’agit :

  • Au travers d’une démarche participative de faire le point et de trouver des pistes d’amélioration de la qualité de vie au travail et du climat social. En impliquant différents acteurs de l'entreprise, direction, encadrement, agents ou salariés, instances représentatives du personnel réunis au sein d’un comité de pilotage (Copil), la démarche permet de fixer des objectifs et des actions opérationnels pour améliorer la performance de l’organisation et la qualité de vie au travail.
  • De réaliser une enquête par un court questionnaire. Constitué de 33 questions (sous-format papier ou en ligne), il couvre les principaux thèmes de la Qualité de Vie au Travail (management, communication et relations sociales, risques présents dans le travail, conditions et organisation du travail et l’avenir. Son analyse permet d’identifier les thèmes prioritaires attendus par les salariés sur lesquels l’action doit porter.

Dans quel contexte peut-on mettre en place une démarche GPS ?

La démarche GPS répond à différents usages pour une entreprise ou une administration :

  • réaliser un état des lieux pour identifier un problème (climat social détérioré, plaintes sur les conditions de réalisation du travail…),
  • s’engager dans un projet d’envergure (démarche de promotion de la qualité de vie au travail, mise en œuvre d’une politique de gestion des emplois et des compétences, élaboration d’un nouveau projet d’entreprise…),
  • réaliser une veille sociale ou une évaluation globale d’actions en s’appuyant sur l’appréciation des collaborateurs.

Le rôle du réseau Anact-Aract

Le déroulement et le traitement du questionnaire sont de la responsabilité du réseau Anact-Aract. Notre méthode garantit une totale confidentialité des réponses de chaque salarié ou agent. Par ailleurs, nous certifions une parfaite impartialité et l’objectivité des résultats restitués au comité de pilotage.

Notre équipe peut également, à la demande du chef d'entreprise ou du responsable de la structure, présenter et expliciter aux équipes concernées les enjeux et le dispositif GPS. Nous pouvons également apporter nos conseils et notre appui à l'étape de la constitution du comité de pilotage.

Notre rôle essentiel est d'ailleurs à l'interface avec le comité de pilotage pour informer ses membres des actions à mener, traiter dans le respect des règles de confidentialité, puis restituer les données collectées, accompagner le comité de pilotage dans son analyse des résultats et aider à la planification des actions envisagées.

Combien coûte un accompagnement GPS ?

Le financement d'une démarche de Gestion des Perspectives Sociales (GPS) est à la charge de la structure (qu'elle soit entreprise du secteur public ou administration du secteur public) qui bénéficie de l'accompagnement.

La facturation du déploiement d’une démarche GPS prend en compte la taille de la structure et le nombre de questionnaires à traiter. En conséquence, chaque demande sera étudiée individuellement et un devis détaillé sera élaboré avant toute intervention. Des financements croisés qui mettent à contribution des collectivités territoriales ou des institutions peuvent être envisagés.

 

En lien avec ce sujet